LIVE Coupe de France

26 janvier 2014 - 09:26

     A partir de 14h30, nous allons vous faire vivre le match de nos seniors filles avec la participation de Jean Francois DANNELY (vice-président) qui nous donnera les infos en direct depuis Gonfreville L'Orcher.

 

- Voici deux photos des filles en repas au 12h avant le match

- 14h00 : Échauffement sous une pluie battante

- 14h25 : les filles arrivent sur le terrain

- 14h34 : coup d'envoi. Allez les filles

- 7e minute : BUT pour Gonfreville (1 à 0)

- 27e minute : BUT de Tiffany Monsauret qui égalise pour l'IRIS (1 à 1)

- 44e minute : BUT pour Gonfreville (2 à 1)

- Mi-temps : 2 à 1 pour Gonfreville. Allez les filles, il reste encore 45 minutes.

- Début de la deuxième mi-temps

- toujours 2 à 1 pour Gonfreville, mais domination de nos filles

- reste deux minutes

- fin du match : Gonfreville - Iris Club Lambersart (2 à 1)

    
     Un grand bravo à nos filles. L'année prochaine, nous irons encore plus loin. Place au championnat maintenant.
COMPTE-RENDU DU MATCH SUR LE SITE DE GONFREVILLE

Sous la pluie, les filles continuent l’aventure !

     Il fallait aimer le football pour être cet après-midi aux abords du stade Marcel Le-Mignot pour suivre le 32e de finale de la Coupe de France féminine entre nos Gonfrevillaises et les Nordistes de l’Iris Club Lambersart. La pluie, le vent, tout était réuni pour rendre difficile la tâche des filles de produire du beau jeu.

     Dans ces conditions, ce sont nos joueuses qui vont tenter, en premier, de mettre le pied sur le ballon. Les premières minutes de la rencontre sont clairement à l’avantage de l’ESMGO et Fiona Dumont est tout prêt d’ouvrir le score mais son ballon flirte avec la ligne de but (5e). Ce n’est que partie remise. Quelques instants plus tard, sur un coup-franc excentré côté gauche, Jennifer Duval trompe la gardienne nordiste (8e, 1-0). « Ma volonté est de frapper vers le but pour qu’une de mes partenaires dévie le ballon, explique notre milieu de terrain. Personne ne le touche et le rebond trompe la gardienne. » Tout commence pour le mieux. Mais après deux autres frappes signées Langanne (12e) et Barbey (16e), les Gonfrevillaises reculent et Lambersart sort de la tête de l’eau. Dans nos buts, Mélanie Guérin a alors l’occasion de s’employer. D’abord, facilement, sur une frappe d’Elodie Wattier (20e) puis magnifiquement face à Abdallah (22e). Le danger se rapproche et lorsque suite à un coup-franc lointain, le ballon rôde dangereusement dans notre surface, l’attaquante adverse, Tiffany Monsauret trouve le moyen de propulser le cuir au fond des filets (27e, 1-1). Tout est à refaire.

Jennifer Duval double la mise !

     Loin de se démobiliser, les Rouge et Noir poussent mais elles, comme leurs adversaires, ont bien du mal à produire du jeu sous un tel déluge et sur un terrain gorgé d’eau. Mais c’est pourtant en profitant de cet environnement que Jennifer Duval, encore elle, va doubler la mise. « Sur le deuxième but, je veux aussi le mettre devant le but et avec le vent, le ballon prend de la vitesse et termine au fond des filets. » Magnifique but de Jennifer qui redonne l’avantage à l’ESMGO (42e, 2-1).

     Au retour des vestiaires, la pluie redouble d’intensité. Les actions se font rares. Mélanie Guérin se détend sur une jolie frappe nordiste d’Abdallah (48e) puis capte facilement une tentative de Monsauret (56e). Les visiteurs poussent mais nous obtenons quelques situations également. Mélissa Frébourg, bien servie par Héloïse Barbey, a l’occasion de tuer le match mais ne peut tromper Merlin, la portière de Lambersart (64e). Dommage. Gonfreville tient le choc malgré quelques frissons : un ballon qui frôle le poteau (68e), un arrêt de Guérin sur coup-franc (83e) puis une sortie pleine d’énergie de notre gardienne dans les pieds d’Olivier, partie seule en contre (87e). Dans les arrêts de jeu, Charlyne Morel sera expulsée pour une intervention un peu sévère. Heureusement ce sera sans conséquence pour notre équipe qui se qualifie pour les 16e de finale.
      Une satisfaction après un match dans des conditions terribles, avoue Bertrand Dubuc, l’entraîneur adjoint de l’ESMGO. Je suis content de notre état d’esprit retrouvé sur un match référence qui nous permet de préparer au mieux les interrégions car, ne l’oublions pas, l’objectif reste l’accession en D2. Tirage au sort des 16e de finale ce mercredi. Bravo les filles !

 

Commentaires